Wikipédia et Google : alliés ou adversaires ? (1)

Wikipédia est la cible de nombreuses critiques virulentes de la part des élites culturelles qui crient, au pire, au terrorisme intellectuel et, au mieux, à la concurrence déloyale. Ce dernier point est notamment caractérisé par les rapports supposés qu’il y aurait entre Wikipédia et Google qui seraient deux monstres américains de l’Internet qui se seraient alliés pour fagociter l’information et le savoir au mépris des offres légales et fiables. Quels rapports peuvent exister entre Wikipédia et Google ? Leur fonctionnement et leurs objectifs peuvent-ils être mis en parallèle ?

Wikipédia à la pointe des recherches Google

On fantasme souvent que Google soutient Wikipédia du fait que les pages de l’encyclopédie en ligne sont systématiquement situés en tête des résultats du moteur de recherche. Faire ce genre d’allusions montre une méconnaissance très manifeste du fonctionnement d’un moteur de recherche et de ce que l’on nomme le SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche). Un fait indéniable : Google est un moteur de recherche très abouti et bien plus performant que ses congénères. Il est bien entendu impossible de décrire précisément comment il fonctionne, car c’est le secret de fabrication de l’entreprise, qui est aussi bien gardé que la recette d’un célèbre soda américain ; on peut cependant avoir quelques éléments de réponse sur les grandes lignes du fonctionnement du moteur de recherche de Google.

Schéma de l'architecture du moteur de recherche de Google

Schéma présentant le fonctionnement du moteur de recherche de Google (Che, CC-BY-SA 2.5)

L’objectif de base d’un moteur de recherche est de permettre à un internaute d’accéder au contenu du web à partir de critères de recherches définis par l’internaute lui-même (les fameux mots-clés). L’accès à cette information ne se fait pas de manière aléatoire, mais selon des critères de pertinence qui sont établis à partir d’algorithmes. Pour le cas de Google, la pertinence est évaluée en fonction du nombre de liens qui dirigent vers un site web donné, en fonction de la qualité des sites qui disposent de liens redirigeant vers le site considéré et bien entendu en fonction de l’intérêt qu’il suscite de la part des internautes. À partir de ces critères confrontés aux mots-clés entrés par l’internaute, les différentes pages de sites web apparaîtront plus ou moins bien classées dans le résultat du moteur de recherche, il ne reste plus qu’après à l’internaute de choisir le site qu’il souhaite consulté selon ses critères propres.

Pour affiner la recherche et permettre un meilleur référencement d’un site web, il faut user de ce que l’on nomme le SEO, l’optimisation pour les moteurs de recherche. L’un des secrets de l’excellent référencement de Wikipédia est que justement qu’il est un site disposant d’un SEO de grande qualité. Il faut d’abord savoir que l’encyclopédie en ligne respecte les bases du SEO en matière de balises HTML (Title, alt…). Les robots d’un moteur de recherche visitent un site web en fonction de la fréquence des mises à jour ; Wikipédia étant mis à jour de manière permanente, les robots de Google sont forcés de le visiter très souvent pour réactualiser les informations ; un principe qui s’applique aussi aux blogs très actifs, ce qui est l’un des facteurs expliquant également le bon référencement de nombreux blogs dans les recherches de Google. Bien entendu, Wikipédia dispose de nombreux hyperliens entrants, l’une des conditions principales d’un bon référencement prises en compte par les algorithmes de Google.
Il existe cependant quelques pratiques internes au fonctionnement de Wikipédia qui dopent le référencement de l’encyclopédie en ligne. On y trouve notamment le grand nombre de liens internes dans les pages de Wikipédia, pratique nécessaire pour permettre des relations entre les différents articles, afin que l’internaute puisse accéder à une vue complète des informations qu’il consulte sur le site.

Pour en savoir plus sur les facteurs qui permettent à Wikipédia d’être en tête des résultats de recherche Google, je vous conseille cet excellent billet très complet de Jori datant de février 2012.

Worldwildweb autour de Wikipédia

Représentation du web autour de Wikipédia (en jaune) ; on y aperçoit Google à proximité à droite (Chris 73 / Wikimedia Commons, CC-BY-SA 3.0)

Wikipédia et Google : des objectifs différents

Peut-on mettre en parallèle les objectifs de Google et de Wikipédia ? Oui et non. Les objectifs de Google sont de concentrer et de mettre à disposition des internautes l’ensemble de l’information présente dans le monde, qu’elle soit culturelle, politique, économique ou autre. On le voit au niveau des différentes applications proposées par l’entreprise, il n’y a pas de volonté à présenter tel ou tel type d’information, mais plutôt l’ensemble des informations existantes. Le moteur de recherche sert à présenter les informations de sites web, le moteur d’images sert à présenter les différentes images présentes sur le web, Google Books sert à présenter les livres existants dans le monde entier, qu’il s’agisse de livres à valeur éducative ou de romans, Google Maps présente des informations d’ordre cartographique… En bref, il n’y a pas de discrimination du type d’information à présenter, une chose qui est clairement différente sur Wikipédia. Rappelons par ailleurs que Google avait tenté d’entrer en concurrence avec Wikipédia dans le domaine de l’encyclopédisme collaboratif par le biais de son projet Knol, lancé en juillet 2008 et qui fut fermé en mai 2012, faute d’une participation et d’une consultation compétitive.

L’objectif de Wikipédia, et même de l’ensemble des projets de la Wikimedia Foundation, est de créer un lieu de diffusion libre du savoir et de la culture. La grande nuance entre les projets de la Wikimedia Foundation et Google est la discrimination des types d’informations présentés ; là où Google ne discrimine pas ou peu, la Wikimedia Foundation est principalement axée sur la culture et l’éducation avec Wikipédia (encyclopédie), Wikibooks (livres à valeur éducative et didactique), Wikisource (bibliothèque d’œuvres dans le domaine public ou sous licence libre), Wikinews (actualités), Wikidata (base de données), Wikiversité (cours et exercices), Wikiquote (citations), Wiktionnaire (dictionnaire), Wikispecies (inventaire du vivant) et, la seule exception à l’objectif commun des projets, Wikivoyage (guide de voyage). C’est bien là la grande nuance entre Google qui cherche à concerner tous les modes possibles d’information et les projets de la Wikimedia Foundation qui cherchent avant tout à avoir une valeur culturelle et éducative.

Scan des pages 4 et 5 d'un manuel de géométrie de 1900

Scan d’un manuel de géométrie datant de 1900 présent sur Wikisource, une oeuvre dans le domaine public consultable librement via Internet (H. BOS, DP)

Au-delà des objectifs, Google et Wikipédia divergent aussi beaucoup par leur modèle économique, leur modèle de participation, mais également par leur rapport avec la vie privée sur Internet. Ce seront les sujets de la suite de ce billet.

Sources

  • Oxyneo, Pourquoi Wikipédia est-il si bien référencé en SEO ?
  • Ijsbrand van Veelen, Le Monde selon Google, documentaire sur le fonctionnement de Google et de ses applications, Planète, 2006.
  • Ben Lewis, Le Livre selon Google, documentaire sur l’influence et le programme de Google de numérisation des livres (Google Books), Arte, 2012.
Publicités

Une réflexion sur “Wikipédia et Google : alliés ou adversaires ? (1)

  1. Pingback: Wikipédia et Google : alliés ou adversaires ? (2) | Jur@astro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s