Quelle est la taille idéale d’un article de Wikipédia ?

La taille d’un article de Wikipédia. Un sujet presque trollesque qui divise souvent la communauté entre ceux qui veulent la multiplication du nombre d’articles de taille plus modeste et ceux qui veulent conserver des articles de taille plus conséquente et font la chasse aux micro-articles. Mais derrière ce débat, la vraie question à ce poser n’est pas le problème du nombre d’articles, mais de savoir si leur présence sur l’encyclopédie est pertinente ou non.

Objectifs d’un article d’encyclopédie

Les articles d’une encyclopédie ont un objectif global unique et la présence d’un article ou la non-présence n’est pas un droit et encore moins un devoir (surtout lorsque le but de tels articles ne correspond pas à celui de l’article d’une encyclopédie). L’objectif des articles est défini par le premier principe fondateur de Wikipédia. Le but initial d’une encyclopédie est de transmettre et de mettre à la portée de tous l’ensemble du savoir humain. Basée sur un principe d’universalité, l’encyclopédie doit voir l’ensemble de son contenu accessible (dans tous les sens du terme) à 100 % de la population, ce qui implique de faire une synthèse logique et raisonnée de ce savoir et d’éviter de partir dans des contenus réservés aux seuls spécialistes.

Que devons-nous retrouver au final dans un article de Wikipédia ? Un contenu à la fois synthétique et accessible à l’ensemble de la population. Cependant, cela ne signifie pas que seuls les sujets communs et connus de l’ensemble de la population doivent être traités, car étant une encyclopédie qui se veut complète au maximum, les sujets les plus pointus peuvent et même doivent aussi être traités sur l’encyclopédie. L’important est que le contenu de tels articles doit derrière être compris par un maximum de personnes, et cela passe par un travail de synthèse, mais aussi un travail de simplification de certaines notions ou bien l’explication de ces notions par le biais de notes en bas de page ou par les liens internes vers d’autres articles de l’encyclopédie.

Micro-articles…

Les sujets les plus généralistes ne peuvent être traités sur Wikipédia en un seul article. Pourquoi existe t-il cette spécificité sur l’encyclopédie en ligne que l’on ne retrouve que rarement sur les encyclopédie imprimées ? Pour une raison toute bête : c’est que plus un article voit son contenu croître, plus la taille de sa page augmente et plus le temps de chargement de cette page sera long. Un problème technique que l’on ne rencontre pas avec un livre ; par ailleurs, les versions numériques de ces encyclopédies subdivisent leurs articles en plusieurs pages et ne confinent pas l’intégralité du contenu sur une seule page. Sur Wikipédia, nous avons en réalité une chose similaire avec les articles détaillés, à la seule nuance près que les articles détaillés sont une extension de l’article plus général qui ne présente qu’un résumé du contenu des articles détaillés. Cette organisation hiérarchique des articles (que l’on retrouve dans l’arborescence des catégories) permet en réalité de pousser au maximum le traitement et la présentation du savoir dans l’encyclopédie, plus qu’aucune autre encyclopédie ne l’a jamais faite.

Cette caractéristique des articles détaillés et du fait de traiter un maximum de sujets n’est pas sans quelques abus. Ainsi, nous assistons parfois à la création d’articles à la chaîne où il s’agit d’ébauches ultra-minimalistes (entendez pas là un article contenant une phrase introductive, parfois accompagnée d’une infobox). Un tel article ne peut être refusé à partir du moment où son sujet est admissible ; pour défendre ce type d’article, on sort souvent l’article sur la pomme dont la toute première version était juste « Une pomme est un fruit. » Cependant, cela ne doit pas justifier des créations à la chaîne de tels articles dans l’espoir (pour certains) de dépasser les autres Wikipédia en terme de nombre d’articles et de jouer à celui qui aura la plus grosse (d’autant que l’esprit de compétition est contraire à l’esprit raisonné qui régit la rédaction d’une encyclopédie). À terme, Wikipédia doit avoir une quantité d’articles pour absorber l’ensemble du savoir humain, mais cela ne doit pas se faire au détriment de la qualité.

…contre gros articles

Prôner la qualité revient à concentrer d’abord les efforts sur l’amélioration des articles existants et essayer de créer des articles avec un minimum de contenu (sans exiger un niveau d’avancement Bon début d’office). Le fait d’étoffer les articles doit aussi permettre d’éviter de créer des articles sur des sujets dont le savoir est tellement limité que le contenu ne dépassera jamais la dizaine de ligne. De tels articles ont plus leur place en étant inclus dans des articles plus globaux. Mais avoir des articles plus étoffés ne doit pas nous faire tomber dans l’excès inverse et créer des articles trop gros et inaccessibles pour la plupart des connexions Internet. Comme dans tous les systèmes régissant notre univers, il faut trouver un équilibre dans la structure de l’encyclopédie qui permet de traiter un maximum de sujets tout en assurant une accessibilité universelle intellectuelle et technique pour les lecteurs.

Atteindre cet objectif nécessite de pouvoir faire un véritable travail de synthèse et de traitement des différentes informations. Car ce qui alourdit souvent les articles, ce ne sont pas les informations en trop grand nombre, mais les informations inutiles ou marginales pour un article encyclopédique. Le rédacteur doit avoir un minimum de culture de traitement de l’information pour voir quelles informations sont pertinentes et voir lesquelles ne le sont pas. Il doit aussi pouvoir faire la synthèse de ces informations et surtout faire en sorte que les spécialistes comme les néophytes puissent les comprendre et les assimiler.

Pour répondre à la question du titre, il ne peut exister vraiment de taille idéale pour un article, car la taille de l’article correspond avant tout au savoir connu et établit à propos du sujet de l’article. Cependant, les articles qui voient leur taille se démultiplier doivent être rabotés à la fois en supprimant les informations marginales qui n’apportent pas vraiment un plus à l’article et en déplaçant les informations trop spécifiques dans les articles détaillés. Une taille qu’il est conseillé de ne pas dépasser est celle de 150-200 ko, sinon l’accessibilité technique n’est pas respectée. N’oublions pas que la perfection est atteinte non pas lorsqu’il n’y a rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s