Sourcer ses informations sur Wikipédia : un nouveau principe fondateur ?

L’énième coup de gueule d’un contributeur sur le bistro d’hier à propos des procédures de PàS (pages à supprimer) a mis en lumière une tendance chez certains contributeurs à exiger des sources sur tous les articles et sur toute information. Mais il est également intéressant de constater que ces mêmes contributeurs, qui se veulent être des rigoristes en matière de sources en en exigeant à chaque phrase, sont en revanche peu rigoureux au niveau de la qualité des sources qu’ils veulent. Sourcer ses informations sur Wikipédia, bientôt le nouveau principe fondateur ?

Colonnes du Lincoln Memorial à Washington D.C.

Wikipédia a actuellement 5 principes fondateurs, bientôt un 6e ? (azucaro, licence publique générale limitée GNU 2.1)

De la nécessité de relier les informations à des sources

Les articles de toutes les encyclopédies du monde disposent d’une bibliographie qui sont à la fois des ouvrages utilisés comme sources par les auteurs et des ouvrages qui permettent d’aller plus loin dans le sujet traité (n’oublions pas qu’un article d’encyclopédie est là pour synthétiser le savoir et le rendre accessible à tous). La grande nuance qui est reconnue sur Wikipédia est la nécessité de relier précisément les informations à des références, quand sur les encyclopédies classiques il existe une simple liste bibliographique. Pourquoi cette différence ? Parce que dans la majorité des cas de ces dernières, les articles sont rédigés par des experts reconnus dans leur domaine et que leurs écrits ne devraient (théoriquement) pas être remis en cause. Du côté de Wikipédia, n’importe qui peut insérer des informations dans les articles et les relier précisément à des références valables permet aux lecteurs de voir si l’auteur ne raconte pas de bêtises.

Dessin vectoriel d'un globe terrestre et de livres

La construction d’une encyclopédie nécessite de permettre aux lecteurs d’aller plus loin (AlphaZeta, CC0)

Cette nécessité doit-elle s’appliquer partout ? Le respect des principes fondateurs 1 et 2 (pertinence encyclopédique et neutralité de point de vue) est régit par la règle de la vérifiabilité des informations. En tant que règle, elle doit être suivie par l’ensemble des rédacteurs ; si une part d’interprétation personnelle est tolérée, elle ne doit pas devenir un motif pour la contourner ou la déformer dans son objectif, dans le seul but d’imposer son point de vue personnel. Que nous dit cette règle ? Que les lecteurs doivent pouvoir vérifier les informations contestables ou susceptibles de l’être, ce qui implique qu’elles doivent être reliées à des sources fiables et vérifiables et que c’est à la personne qui souhaite insérer ce type d’information qu’il revient la nécessité de présenter la source qui peut la confirmer, et non à ses détracteurs. La règle explique par ailleurs que les assertions les plus communes n’ont pas d’obligation à être sourcées, bien que cette notion soit subjective (voir partie suivante).

Qu’est-ce qui peut être sourcé ou pas ?

BD Zéa expliquant la nécessité de citer ses sources sur Wikipédia

Pourquoi devoir citer ses sources sur Wikipédia ? Réponses avec Zéa (cliquez sur l’image pour avoir la BD en grandeur lisible) (Rama, CC-BY-SA 2.0)

La règle de la vérifiabilité est appuyée par la recommandation de citer ses sources qui explicite plus en détails les points à respecter pour suivre cette règle. L’un des points les plus importants est de croiser les différentes sources sur un même sujet afin de respecter la neutralité de point de vue et de vérifier quelles sont les sources les plus pertinentes. Ensuite, la règle de la vérifiabilité indique que les informations contestables ou susceptibles de l’être doivent être reliées à des sources ; mais en plus de ce type d’informations, d’autres doivent l’être. C’est le cas des sujets peu connus du grand public (fractales, matière noire…) ou soumis à de grandes controverses (OGM, théorie des cordes…) ; des données variables dans le temps (population, PIB…), bien que ce point commence à être remplacé par Wikidata ; des paragraphes qu’un auteur n’achève pas, mais qui pourrait être repris par d’autres par la suite… En résumé, relier une information à une source est à la fois un moyen pour le lecteur de vérifier si l’information est exacte et si elle est émise par des personnes ou entités valables et une aide pour les contributeurs qui reprendraient le travail d’autres contributeurs ayant arrêtés en cours de route.

La règle de la vérifiabilité indique également que les assertions les plus communes n’ont pas à être obligatoirement sourcées. S’il est absurde pour n’importe qui de sourcer des choses comme 2 + 2 = 4, le fait de contribuer sur des articles touchant à notre métier ou discipline d’étude nous fait parfois oublier que ce qui est évident pour nous, ne l’est pas pour les néophytes. Le contenu d’une encyclopédie devant être accessibles à tous, le vocabulaire utilisé doit être vulgarisé autant que possible (éviter le jargon ou alors l’expliquer via des notes ou des liens inter-wikis quand ce n’est pas possible) et les informations, même les plus basiques pour une discipline un peu spécialisée, doivent être reliées à des sources.
Pour illustrer cette nécessité, je vais reprendre un petit conflit d’édition que j’ai eu avec Ludo29 l’an dernier sur l’article Contrôle non destructif. Suite à l’ajout d’une information par un contributeur sur cet article, je demande une référence plus fiable que celle indiquée. Ludo me réplique que ma demande est erronée, car cette information est triviale selon lui, car il s’agit d’une notion que l’on trouverait dans n’importe quel cours de licence (entre Bac + 1 et Bac + 3) sur le sujet. Le problème est que si l’information est triviale pour les personnes spécialisées dans ce domaine, elle ne l’est pas pour les néophytes comme moi qui n’ont pas suivies un tel cursus. Par conséquent, pour respecter la règle de la vérifiabilité, relier l’information à une source était nécessaire ; car bien qu’elle soit triviale pour un spécialiste, elle ne l’est pas pour un néophyte. Tout cela pour dire que l’on a toujours un point de vue subjectif sur la trivialité d’une information et que la question à se poser n’est pas « Est-ce que cette information est triviale pour moi ou pour le domaine du sujet ? », mais « Est-ce que l’information est triviale pour les néophytes ? » À ce titre, il vaut mieux toujours mettre une source lorsque la réponse n’est pas claire ou s’adresser à des gens qui ne sont pas spécialisés dans le domaine pour leur demander si le ton de l’article est accessible à tous ou non.

Une évidence qui n’en est pas une pour tout le monde

Pour les contributeurs réguliers, relier une information à une source est une évidence dans la rédaction d’un article. Mais on a souvent tendance à oublier que cette nécessité n’est pas une évidence pour un nouvel arrivant qui arrive souvent avec la connaissance du simple principe que l’on peut participer à partir du moment où l’on peut apporter sa pierre à l’édifice avec ses propres connaissances. Bien que le projet d’aide et d’accueil ait fait de formidables efforts d’accessibilité et de pédagogie vis-à-vis des principes de bases de rédaction pour les nouveaux, nous ne devons pas oublier de faire preuve d’indulgence à leur égard. En effet, la rédaction d’un article de Wikipédia comme nous le faisons est un travail de recherche que l’on fait dans certains cours à l’université avec une rigueur et une logique scientifique ; or, nous ne devons pas oublier qu’au-delà de la méconnaissance des règles et des principes, tous les nouveaux contributeurs ne sont pas issus de cursus universitaires ou n’ont pas la même culture scientifique que la plupart d’entre nous.

Bibliothèque de l'abbaye de Saint-Gall (Suisse)

Avoir une bibliothèque avant de participer à Wikipédia, nouvelle exigence d’entrée ? (Stiftsbibliothek St. Gallen, CC-BY-SA 3.0)

Le problème est cependant là aujourd’hui : un certain nombre de contributeurs veut que tout article soit sourcé, que le contributeur soit nouveau ou ancien. Pour ce même groupe, la qualité de la source est secondaire pour accepter un article, leur présence est suffisante à partir du moment où elles sont en nombre suffisant pour démontrer une admissibilité (c’est notamment le cas pour les articles d’actualité). Pour ces mêmes personnes, la plupart des procédures de pages à supprimer seraient évitées si les sources étaient présentes dès le départ. Sachant que la plupart des articles qui passent par ces procédures sont rédigés par des nouveaux contributeurs peu au fait des principes de rédaction de Wikipédia, cela reviendrait à exiger à un nouveau de savoir rédiger un article dès qu’il arrive ; un peu comme si on exigeait à un nouveau joueur d’un jeu vidéo de devoir réussir du premier coup le mode expert lors de sa toute première partie. En gros, certains se plaisent à vouloir faire de la recommandation Citez vos sources un nouveau principe fondateur pour derrière justifier l’insertion de certains articles à la pertinence encyclopédique plus que contestable, tout en s’asseyant sur le principe de pertinence des différentes sources et sans penser aux conséquences qu’une telle exigence pourrait avoir sur des nouveaux qui ne connaissent pas le fonctionnement de l’encyclopédie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s