Internet : ce monde virtuel si réel

Parce que nous sommes derrière un écran et que personne ne peut nous voir, nous pensons qu’Internet n’est qu’un monde virtuel où nos actions n’ont aucune répercussion dans notre vie réelle. Mais Internet est en réalité un monde réel qui utilise un autre espace pour mouvoir, un espace que nous ne pouvons aborder et que nous nommons virtualité.

Un monde virtuel qui n’en est pas un

Une chose que nous avons tendance à oublier de manière inconsciente est que derrière le pseudonyme, ou tout autre moyen d’identification d’un utilisateur du réseau, il y a une personne physique qui existe réellement dans le monde vivant (sauf quelques exceptions comme les bots). Les pseudonymes et autres sont des moyens d’identification de notre personne sur Internet, mais sont surtout notre identité dans ce réseau ; il s’agit de notre projection personnelle dans un monde parallèle au monde vivant dans lequel nous évoluons. Ce monde parallèle, que je nommerai monde numérique, n’est pas virtuel dans le sens où il s’oppose à la réalité du monde ; ces deux notions ne sont que des points de vues humains vis-à-vis de ce que nos sens peuvent percevoir ou non.

Globe céleste iranien de 1144 conservé au musée du Louvre

Nous abordons Internet avec une vision purement humaine et matérielle du réseau (Captainm, CC-BY-SA 3.0)

Internet est un monde qui utilise un autre référentiel pour exister, d’autres lois, une autre philosophie, d’autres logiques… Internet est perçu comme un étranger, une entité inconnue et l’inconnu a toujours effrayé les Hommes depuis la nuit des temps. Pour nous rassurer, nous nous disons qu’il ne s’agit que d’une chose qui n’existe pas réellement, qu’elle n’influe pas sur notre vie réelle. Cette négation permanente apporte un climat à la fois de méfiance, mais aussi d’irresponsabilité des utilisateurs (le réseau est virtuel, donc nos actes sont aussi virtuels et n’ont aucune incidence sur la vie réelle).

Des échanges indirects réels

Malheureusement pour ceux qui raisonnent ainsi, le réseau est bien réel et sa réalité se manifeste bien au-delà et en dehors de lui-même. Ainsi, les actions qui violent la loi peuvent engager des procédures qui peuvent amener les utilisateurs vers un juge réel dans un tribunal réel, et cela uniquement parce qu’ils pensaient agir librement de manière purement virtuelle sans que la vie réelle ne soit influencée. Lorsque nous communiquons via les courriels, l’IRC… nous nous adressons à une personne physique présente derrière un écran d’ordinateur ou de tablette, tout comme nous. À la différence avec les échanges dans la vie réelle qui se font de manière directe, les échanges par Internet se font de manière indirecte ; en effet, nous déléguons notre capacité à nous exprimer sur Internet à notre représentant sur le réseau et notre interlocuteur fait de même. Ainsi, les échanges se font bien d’une personne physique à une autre, mais de manière indirecte avec les intermédiaires que sont nos représentants sur le réseau.

Un monde parallèle réel

Internet est le reflet du monde dans lequel nous vivons. Il s’agit d’un monde, d’une dimension à part entière avec ses règles, ses caractéristiques et sa population. Si les organisations internationales et les états tentent de prendre le contrôle d’Internet, ce n’est pas pour rien : c’est tout simplement parce qu’au sein de ces organisations hiérarchisées, on ne peut accepter qu’il existe dans le monde que nous contrôlons (ou plutôt que nous croyons contrôler), une dimension parallèle et anarchique qui puisse échapper à tout contrôle, surtout lorsqu’elle est le fruit même des Hommes. Le réseau est considéré avec suspicion, car il est perçu comme un extra-terrestre ou un espion

Représentation d'artiste d'un lever de soleil sur l'exoplanète Kepler-22b

Internet : un monde inconnu et fascinant (Denisng, CC-BY-SA 3.0)

Internet est plus qu’une simple société : c’est un monde à part entière. Un monde décentralisé, sans chef, dont le fonctionnement anarchique permet une autorégulation plus efficace que tout ce que les polices et services secrets du monde pourraient faire. Ce monde est immatériel, car il est caractérisé par des données chiffrées qui sont échangées via des ondes électromagnétiques, mais il dispose de supports physiques pour exister, tels les câbles, les satellites ou les serveurs. Sa structure lui permet d’échapper au contrôler de toute organisation qui ne pourra jamais que contrôler au pire une portion du réseau qui sera bientôt remplacée par un autre lieu semblable, mais sans contrôle. Les utilisateurs du réseau sont des copies des personnes physiques présentes dans le monde réel. Ces copies, nous les contrôlons, mais nous leur donnons aussi une personnalité à la fois semblable et distincte de notre personnalité réelle. Les internautes ont en réalité deux Moi : le Moi du réel et le Moi de l’Internet ; autrement-dit, nous avons tous plusieurs consciences et personnalités, chaque conscience et chaque personnalité ayant été conçue pour une dimension unique.

Internet est un monde vivant qui est le reflet de l’Humanité toute entière. Personne ne pourra jamais le contrôler à 100 %, car sa liberté et son égalitarisme font de lui un monde indépendant et parallèle aux structures et organisations mises en place dans un autre monde. Le jour où l’une de ses organisations déclarera la guerre à l’Internet, il déclarera la guerre à l’Humanité, mais aussi à un autre monde. Mais peut-être que cette guerre des mondes à déjà commencée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s