Les sagas MP3, un vecteur de culture

Les sagas MP3 sont des œuvres créées par des amateurs et appartiennent à ce qu’on pourrait appeler l’art populaire, c’est-à-dire un art créé par le peuple et non pas par les élites traditionnelles qui ont fait des études pour accéder au rang d’artiste. Au-delà des différentes histoires et techniques employées qui sont déjà à elles seules un fragment de culture à part entière, elles renferment une multitude de références qui sont un moyen de diffuser la culture d’une manière générale.

Des œuvres culturelles libres à part entière

Le principe même des sagas MP3 en font des œuvres artistiques. L’art n’est pas seulement dans les écoles et autres conservatoires qui donnent un enseignement selon des dogmes rigides et parfois périmés, ce qui bride la créativité et l’ingéniosité en imposant aux futurs artistes un certain nombre de règles et de conventions. Les sagas MP3 sont un pan de la culture libre de par leur faculté à être librement diffusable, mais aussi de par la liberté dont jouissent les créateurs pour développer leur œuvre. Les sagas MP3 font partie de la culture qui, contrairement à ce que les conservateurs veulent nous faire croire, n’a aucune hiérarchie et est ouverte à tout le monde, aussi bien dans le sens de l’admiration que dans le sens de la réalisation.

Le modèle de réalisation des sagas MP3 est collaboratif et se base sur une communauté où chacun des membres sont égaux, quel que soit leur statut (créateur, chroniqueur, auditeur…). Le véritable aspect culturel non-élitiste se retrouve dans les projets collaboratifs où ceux qui ont accès à la culture ont aussi la possibilité d’être les acteurs de la réalisation de cette culture. Celui qui diffuse la culture est également celui qui la consulte et se l’approprie. Nous retrouvons bien cet aspect dans la communauté des sagas MP3 où chaque personne peut demander et obtenir des conseils de la part d’autres personnes. Ce point est permis entre-autres par l’absence de professionnalisation de la discipline ; les acteurs du mouvement des sagas MP3 sont avant tout des amateurs qui agissent par passion et sans intérêt financier. La plupart sont des autodidactes et rares sont ceux qui disposent d’une formation dans la radiophonie acquise lors de cours. C’est là aussi l’aspect non-élitiste : l’absence de diplôme pour justifier sa légitimité à agir dans le milieu.

Quand la culture véhicule la culture

Mais plus que des œuvres culturelles à part entière, les sagas MP3 permettent aussi de diffuser la culture. Nombreuses sont les sagas qui disposent de références à d’autres œuvres culturelles qui se traduisent par des sous-entendus dans des dialogues ou même l’inclusion totale de certaines scènes de ces œuvres dans les sagas. La diffusion culturelle passe aussi par la maîtrise et le jeu subtil que certains auteurs ont sur la langue française pour créer l’humour, en se basant sur des calembours, des non-sens, des allitérations… On reproche à certains jeunes auteurs d’utiliser systématiquement les mêmes références dans leurs premières sagas (drogue, sexe, alcool…), mais il s’agit également de l’expression d’une culture au sein de la jeunesse où les délires sont beaucoup portés sur ces sujets.

La caractéristique des sagas MP3 qui fait d’elles des œuvres culturelles est l’inspiration qui provient d’autres œuvres (comme dans toute œuvre), mais aussi ce souci de vouloir faire référence à d’autres œuvres. La plupart des sagas cherchent aussi à faire passer un message que les auteurs veulent véhiculer à travers leurs œuvres. Bien entendu, la plupart ne sont le produit que d’un pur plaisir à vouloir créer que l’on retrouve dans n’importe quel être humain, et il serait absurde de vouloir analyser toute œuvre et cherchant impérativement une volonté ou un message qui n’existent pas dans la pensée de l’auteur. Mais la nature humaine est malheureusement aussi de toujours vouloir interpréter et trouver un sens à son environnement, ce qui fait que l’on trouvera toujours des gens pour se lancer dans des critiques à la freudienne pour tenter de démontrer l’existence d’un message qui n’existe pas en réalité.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s