Wikidata ou le pire projet jamais créé par Wikimedia

Avant-dernier né des projets de Wikimedia Foundation, Wikidata est aux données sur Wikipédia ce que Wikimedia Commons est aux images pour les projets de la Wikimedia Foundation. L’objectif initial du projet est louable, mais l’opacité et la complexité du wiki font qu’il est en réalité une fausse-bonne idée qui se révèle être le pire de tous les projets jamais lancés par la Foundation.

Représentation de la centralisation des données sur Wikidata

Représentation de la centralisation des données sur Wikidata (HenkvD, CC-BY-SA 3.0, Wikimedia Commons)

Un lancement contestable

Wikidata a été développé par l’association Wikimedia Deutschland au début de l’année 2012. Il est ouvert à la contribution fin octobre 2012 et est alors mis entre les mains de la Wikimedia Foundation qui se charge à la fois du déploiement et de la maintenance du site. Bien que l’arrivée de ce projet ait été annoncée régulièrement durant toute l’année 2012, l’énorme problème qui se pose est que la communauté wikimedienne n’a pas été consultée pour le lancement ou non de ce site. Les différentes versions de Wikipédia se sont alors retrouvées avec un nouveau projet qui allait changer leur manière de contribuer, sans pour autant avoir leur mot à dire. La conséquence est que l’on se retrouve avec un projet qui rentre assez péniblement dans les pratiques wikipédiennes et qui est une véritable usine à gaz que la plupart des contributeurs, même expérimentés, n’arrivent pas à maîtriser. La conséquence est que ces contributeurs renoncent alors tout simplement à relier leurs nouveaux articles avec des liens interwikis, étant donné que la nouvelle doctrine est « Wikidata ou rien ». Cependant, je ne parle là que des liens interwikis, donc la modification sur Wikidata n’est pas intuitive, mais n’est pas encore trop compliquée lorsque le système a été compris ; ce qui est beaucoup plus inquiétant est ce qui se passera quand les phases 2 et 3 seront achevées (centralisation des données des infobox et des listes) où les données sont plus complexes.

Une définition contradictoire

Le principe de base de Wikidata qui est de centraliser en un seul wiki les données de base des articles de Wikipédia comme les liens interwikis, les populations dans les infobox… semble de prime abord être une bonne chose. Cependant, il est assez problématique de voir un tel projet ne pas avoir de définition claire pour sa propre communauté (bien que ce problème existe également chez la plupart des contributeurs de Wikipédia). Si on lit sur la page d’accueil de Wikidata « Base de connaissance libre », on lit dans la définition et dans l’introduction du site qu’il s’agit d’une base de données. Or, ce sont deux types de bases qui sont très différents ; dans sa définition même, Wikidata se rapproche plus d’une base de données.

Par ailleurs, un énorme problème va très très vite se poser au niveau de la gestion des données des infobox. En effet, Wikidata est un projet international sans version linguistique spécifique (comme Commons) ; les données devront être reliées à des sources fiables et vérifiables sur Wikipédia, mais comment ces données pourront être gérées si les différentes sources utilisées par les différents utilisateurs sont différentes ? Par exemple, la population de la France, on peut supposer que les américains utiliseront les données du World Factbook de la CIA qui donne une estimation de 65,95 millions d’habitants en juillet 2013, mais les contributeurs français pourront leur opposer les données de l’INSEE qui affichent 64,61 millions d’habitants, mais datent de 2010. Quelle source devra être utilisée pour quelle donnée ? Un véritable casse-tête dans un projet où des sources fiables et officielles peuvent être variées et donner des versions différentes. Si l’objectif de Wikidata est d’uniformiser les données sur toutes les Wikipédia, il est difficile de concevoir comment cet objectif pourrait être atteint à partir de sources variables, mais tout aussi légitimes les unes que les autres.

Un frein à la contribution sur Wikipédia

D’après les créateurs de Wikidata, la centralisation de ces données permettrait d’améliorer la qualité des contributions sur Wikipédia, car les contributeurs ne perdront plus leur temps à effectuer la maintenance des données des infobox. C’est une vision des choses qui se défend, mais à laquelle s’oppose la complexité du code et du fonctionnement du projet. Il est même très probable que Wikidata ait l’effet inverse et bride la participation à Wikipédia dans certains domaines où la manipulation de données prend une part non-négligeable dans les contributions. D’expérience, les nouveaux contributeurs ne savent pas souvent que les images de Wikipédia sont situées sur Commons et demandent régulièrement comment placer les images sur Wikipédia. Le même problème va arriver avec Wikidata, car le contributeur devra préalablement savoir que les données se trouvent sur un autre wiki, sinon il sera très vite dérouté de voir des données dans l’article qui n’apparaissent pas dans son code. Par ailleurs, les nouveaux contributeurs ne tentent pas toujours de partir dans des projets très ambitieux et la mise à jour de données est généralement un point de départ intéressant pour voir de manière simple comment modifier un article. Si jamais le nouveau sait qu’il doit aller sur Wikidata pour effectuer cette mise à jour, il risque fort de ne rien faire du tout, au vu de la grande complexité du fonctionnement du site et abandonnera son projet, ce qui pourrait même engendrer une perte de motivation de participer à Wikipédia, si la prise en main à la contribution lui paraît beaucoup trop complexe.

Par ailleurs, si jamais Wikidata venait à être vandalisée, ce seront toutes les versions linguistiques de Wikipédia qui seront affectées. Wikidata ne peut être comparée à Commons, car il est impossible de vandaliser une image directement ; le vandalisme de l’illustration ne pourra se faire que sur Wikipédia avec le changement de l’image dans le code de la page, donc une seule version linguistique sera affectée. Sur Wikidata, le vandale va détériorer 285 fois Wikipédia pour le prix d’un seul clic !

En résumé, Wikidata est :

  • Un projet non-légitime, car imposé sans consultation communautaire
  • Un projet flou et opaque dans sa définition même, ce qui permet d’émettre un énorme doute quand à son efficacité
  • Un projet dont la gestion du contenu sera très hasardeuse, donc d’une fiabilité très relative
  • Un projet qui risque plus de décourager et de faire fuir les nouveaux contributeurs sur Wikipédia que de les encourager et les aider à participer
  • Un projet extrêmement plus vulnérable au vandalisme que Wikipédia

De mon point de vue, Wikidata aurait une utilité et une efficacité réelle si son application restait confinée aux liens interwikis, car la gestion centralisée de ce type de liens est un progrès incontestable. Mais je peux avertir la communauté d’une chose, si j’utiliserai Wikidata pour les liens interwikis, qu’elle ne compte pas sur moi pour faire de même avec les autres données.

Licence Creative Commons
Cette œuvre de Juraastro est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas de Modification 3.0 non transposé.

Publicités

17 réflexions sur “Wikidata ou le pire projet jamais créé par Wikimedia

  1. Autant j’ai pu assez facilement comprendre le fonctionnement des liens interwiki via wikidata, parce que c’est assez évident, autant, je n’ai (pour l’instant, mais pas envie non plus de me prendre la tête) rien compris au reste… Je souscris donc parfaitement à ton analyse, et crains que le côté abscons de la chose n’en décourage plus d’un, déjà qu’une syntaxe relativement simple de mise en page n’est pas du tout chose évidente pour un débutant, alors, que dire des données gérées par Wikidata ! Quant au lièvre que tu soulèves concernant le vandalisme, auquel j’avoiue avec honte ne pas y avoir pensé, on se demande bien ce qui a été prévu pour ça… Mais sans doute qu’il faut croire les « grands anciens » pour lesquels, le vandalisme n’est qu’un épiphénomène entraînant l’inutilité manifeste des patrouilleurs !

    • Wikidata a été prévu pour être aussi bien réutilisé par les humains que les machines (principe du web sémantique), mais j’ai bien l’impression qu’il a surtout plus été prévu pour les machines que les humains. On peut espérer que le vandalisme sera limité par la faible notoriété de Wikidata par rapport à Wikipédia, d’autant qu’on pourrait aussi envisager que la complexité du code pourrait décourager la plupart des vandales.

  2. « Les différentes versions de Wikipédia se sont alors retrouvées avec un nouveau projet qui allait changer leur manière de contribuer, sans pour autant avoir leur mot à dire. »

    Faux. Personne ne force une Wikipédia à utiliser Wikidata. Après la phase I, les interwikis pouvaient être gardés en local − si FR.WP en avait décidé ainsi, les bots n’y auraient pas touché. Et rien n’oblige à utiliser les données de la phase II.

    « Une définition contradictoire »

    Tu trouves deux pages d’aide qui n’emploient pas le même mot et tu conclues que le projet est flou et opaque ? Wikimedia Commons est tantôt appelée médiathèque, base de données, dépôt…

    « Un projet flou et opaque dans sa définition même, ce qui permet d’émettre un énorme doute quand à son efficacité »
    En quoi ? L’implication n’a rien d’évident.

    « mais comment ces données pourront être gérées si les différentes sources utilisées par les différents utilisateurs sont différentes ? »

    Je comprends pas, ce que tu sembles décrire est largement prévu par Wikidata. Pour une propriété donnée, on saisit autant de valeurs qu’il y a de sources. « Propriété:Population => A (selon INSEE) ; B (selon CIA Factbook) » ; et chaque Wikipédia choisit de transclure celle qu’elle veut (voire aucune, je le rappelle).

    « la complexité du code »

    C’est vrai que {{Dernière version stable}} et {{Données/Antony/évolution population}}, c’est tellement plus simple 😉

    « il est impossible de vandaliser une image directement »

    Bien sûr que si. Je t’invite à lire [[COM:UPLOADWAR]]

    « Un projet non-légitime, car imposé sans consultation communautaire »

    Je vais passer sur le champ lexical orienté (« imposé ») pour poser une vraie question : Il faut demander son avis aux Wikipédiens pour créer un nouveau projet ? Pourquoi ?
    Accessoirement, je ne peux bien sûr pas le prouver, mais je suis prêt à parier que la création de Wikidata aurait été un plébiscite Wikimédien.

    « la gestion du contenu sera très hasardeuse »
    En quoi ? (aka {{RefNec}})

    « Un projet extrêmement plus vulnérable au vandalisme que Wikipédia »
    En quoi ? (le fait que le vandalisme a potentiellement un plus grand impact n’implique pas que le projet est plus vulnérable).

    Bref. Ce qui m’intrigue dans ton billet, c’est que tu sembles considérer Wikidata comme un produit fini qui ne te convient pas et qui est donc à jeter. Franchement, je trouve ça étrange pour un Wikipédien − qui partage généralement une philosophie “So Fix It” et que les choses s’améliorent avec le temps. Wikidata est en plein développement, et ce pour encore un an…
    Par exemple, tu trouves qu’il est perturbant de changer de site pour modifier les interwikis ? Qui te dit que ce sera toujours le cas ? À titre de comparaison, la WMF développe actuellement des méthodes pour uploader des images sur Wikimedia Commons directement depuis un article WP, sans jamais passer sur Wikimedia Commons.

    • À ma connaissance, il n’y a pas eu de débat sur la Wikipédia francophone pour savoir si Wikidata serait utilisé ou non. Une tentative de prise de décision avait été lancée sur le sujet, mais trop tard, car à moins de 2 semaines de l’arrivée de la phase I sur fr-WP ; donc la communauté de la Wikipédia francophone s’est mise elle-même devant le fait accompli. D’autant que la méthode « Qui ne dit mot consent » pour ce genre de chose me paraît fort malvenu et c’est ce qui s’est pourtant passé. La communauté francophone n’a rien dit, ni approbation, ni opposition, donc il a été conclu que les francophones acceptaient de facto l’utilisation du projet.
      Je ne dis pas que toute création doit nécessiter une consultation communautaire, mais lorsqu’un nouvel outil arrive et va changer les méthodes de contributions, je pense que ceux qui sont concernés au premier chef, c’est-à-dire les contributeurs, doivent avoir voix au chapitre.

      À partir du moment où une personne ou un groupe de personnes n’arrive pas à utiliser un mot précis pour désigner ce pour quoi ils travaillent, on est en droit de se demander s’ils maîtrisent vraiment le sujet et par extension si leur gestion sera efficace. Par ailleurs, je ne vois alors vraiment pas l’intérêt de Wikidata si c’est juste pour remettre le contenu de Wikipédia ; laisser le choix de l’utilisation de la source et des données associées, c’est le travail quotidien de tout contributeur.

      Le fait que l’impact sera démultiplié le rend plus vulnérable à partir du moment où les vandales auront compris que vandaliser Wikidata induit beaucoup plus de dégâts que vandaliser Wikipédia sur des données de base. Et malheureusement, tous les vandales n’ont pas un QI de -100 comme 75 % de ceux que l’on croise.

      Je ne considère pas Wikidata comme un produit fini, loin de moi cette idée ; mais j’anticipe sur ses limites et les conséquences que son déploiement risquent d’induire. Je suis peut être pessimiste et espère me tromper.
      Pour moi, ce n’est pas perturbant de changer de site pour changer les interwikis, c’est même le rare aspect positif que je trouve pour l’instant à Wikidata. Cependant, il faut aussi se mettre à la place des nouveaux, pour qui ce genre de chose n’est pas du tout intuitif et si jamais on leur dit « pour faire ça, allez sur Wikidata », une grande partie d’entre eux n’envisagera même pas de modifier le contenu une fois qu’ils y seront parvenus.

      • Le robot qui a supprimé les liens interlangues a été approuvé par la communauté ([[Wikipédia:Bot/Statut#Addbot]]) ; sont travail a été mentionné au moins 4 fois sur le bistro sans soulever de tollé.

        Re: les sources. Ok, donc tu es d’accord avec moi pour dire que tes inquiétudes sur différentes valeurs selon différentes sources sont infondées puisque cela est parfaitement géré dans Wikidata ?

        « Par ailleurs, je ne vois alors vraiment pas l’intérêt de Wikidata si c’est juste pour remettre le contenu de Wikipédia ; laisser le choix de l’utilisation de la source et des données associées, c’est le travail quotidien de tout contributeur. »

        Je ne comprends pas ton commentaire. D’abord, tu dis que la centralisation de données est une bonne idée en soi, mais crains que le système ne s’accommode pas de la multiplicité de sources ; pour ensuite dire que puisque le système offre la flexibilité nécessaire aux Wikipédiens, il n’a aucun intérêt ? o_ô

        Re:vandalisme. Wikimedia Commons, TranslateWiki, tout ça.

      • Le bot a surtout été approuvé par les dresseurs de bot, vu que ce sont surtout eux qui fréquentent les pages relatives aux bots. Ensuite, la mention du bot a été faite pendant la phase I et après, donc impossible de revenir en arrière sur le processus. La communauté a été mise devant le fait accompli et personne n’a répliqué (la tentative de PDD ayant été étouffée dans l’œuf).

        Pour ce qui est des sources, l’intérêt de Wikidata pour le wikipédien est extrêmement limité, car s’il est rigoureux, il ne va pas croire sur parole ce qui est sur Wikidata et va donc aller vérifier directement sur la source si la donnée est exacte, ce qu’il aurait fait sans Wikidata. À ce niveau, le seul intérêt que porte Wikidata est donc de centraliser les différentes versions de données et de lister les sources que les contributeurs consulteront quand même. La seule amélioration que j’y vois est un éventuel accès plus facile aux sources des données, mais là encore c’est relatif, car les contributeurs expérimentés ont déjà choisis leurs sources depuis longtemps quand ils travaillent sur un type de données, donc l’apport de Wikidata à leur niveau est quasi-nul. Le seul type de contributeur qui pourrait être réellement intéressé par Wikidata à ce niveau est le nouveau contributeur, à condition d’avoir compris le système et de savoir où sont les données, ce qui n’est guère évident pour lui.

        Pour le vandalisme, il sera plus intuitif pour un vandale de blanchir ou de modifier le code de Wikidata que de penser qu’il faut faire des conflits d’imports d’images sur Commons, je rappelle que 80 % des vandales ont un QI de -100 et que la seule manière qu’ils connaissent pour vandaliser un wiki est de cliquer sur le bouton « modifier ».

    • Je répondrai juste sur quelques points :

      1) {{Dernière version stable}} et {{Données/Antony/évolution population}} ont le mérite d’être en français et sans code. On ne peut pas nier la différence entre {{#property:p159}} et {{Données/Antony/évolution population}}.

      2) Ok, je suis d’accord sur les possibilités de choisir des données différentes suivant les Wikipédia et trouve cela assez bien pensé.

      3) Si je suis d’accord que la création de Wikidata aurait été un plébiscite néanmoins je suis moins sûr que son application sans prise de décision, permettant de mettre en avant les points positifs et négatifs, soit une bonne chose pour l’encyclopédie.

      4) Le vandalisme. C’est ici qu’il y a un problème majeur. On ne peut espérer qu’il y ait autant de contributeurs à Wikidata qu’il y en a sur les Wikipédia, déjà que la lutte contre le vandalisme est une chose assez compliquée vu la quantité mais là on offre un outil de vandalisme massif, instantané sur potentiellement des dizaines de versions de Wikipédia. Alors oui j’entend bien ceux qui me dissent que le vandalisme sera certes plus visible mais aussi plus vite corrigé, et je les crois. Mais ceci n’est valable que pour les articles qui sont déjà bien suivis.
      Je suis néanmoins en attente des améliorations qui pourraient être apportées à ces problèmes comme l’intégration dans LiveRC des changements sur Wikidata. Mais je trouve que vouloir appliquer immédiatement les données de Wikidata sur Wikipédia sans prendre le temps d’une véritable réflexion et consultation de la communauté est trop risqué.

      Juste un exemple : un contributeur de Wikipédia disait hier sur le bistro avoir mis, par erreur, de fausses informations sur Wikidata il y a déjà un mois et elles s’y trouvent toujours.

      Pour le reste des points j’avoue ne pas trop savoir quoi en penser.

  3. « Une définition contradictoire » − « […] Sur la page d’accueil de Wikidata “Base de connaissance libre”, on lit dans la définition et dans l’introduction du site qu’il s’agit d’une base de données. Or, ce sont deux types de bases qui sont très différents »

    « A knowledge base is a special kind of database for knowledge management. »
    [[:en:Knowledge base]]

  4. @Juraastro (26 avril 2013 à 19:14)

    Re:approbation de la communauté. Ok, je ne suis pas entièrement d’accord avec toi mais je peux comprendre ton point de vue (je vois plutôt le fonctionnement d’un wiki comme be bold et on réverte après si ça râle ^_^).

    Re:Sources. Euh oui on est d’accord que Wikidata n’est pas spécialement là pour aider les contributeurs à gérer leurs sources. Mais l’économie de temps et d’énergie en matière de mise-à-jour me paraît tellement évident − surtout de par la répercussion à travers les différentes versions linguistiques. Je me demande à quelle fréquence sont mises à jour sur fr.wp les données de population des bleds de Pologne. Et faut voir ça dans l’autre sens : en mettant “les données de fr.wp” (on se comprend) sur Wikidata, on rend service à toutes les autres Wikipédia qui pourront les utiliser, et à tous leurs lecteurs. J’ai croisé des gens sur Commons qui participent à des toutes petites Wikipédia, où l’entretien d’articles sur genre les communes de France est une plaie.

    Re: le nouveau contributeur. Justement, j’aurais tendance à penser que le newbie qui crée un article sur un bled de Pologne (j’aime bien l’exemple des bleds de Pologne ^_^) a la tâche plutôt simplifiée à simplement mettre {{Infobox bled de Pologne}} et hop tout y est, plutôt que de devoir manipuler du triplet clé-valeur, non ?

    Re:Commons. Plus simple de modifier une entrée Wikidata que de cliquer sur “Upload a new version” sur un ficher Commons ? Admettons, mais je trouve la différence assez marginale 🙂

    Plus généralement, sur le vandalisme, j’ai du mal à comprendre pourquoi la communauté de Wikidata serait beaucoup plus branque que celle des Wikipédia pour y faire face. Ya AbuseFilter sur Wikidata. Si le besoin s’en fait vraiment sentir, on peut imaginer des tas de choses : y mettre Huggle ? STiki ? SaleBot ? des semi-protections ? Des PendingChanges ? Des restrictions utilisateur ? Pas que je sois pour ces solutions extrêmes (je ne pense pas qu’elles seront nécessaires en fait), mais dans l’absolu pourquoi pas ?

    Pourquoi, le lendemain de son déploiement, titrer que « Wikidata est le pire projet jamais créé par Wikimedia » (wait, seriously?) lorsqu’aucun problème concret ne semble s’être encore posé, et qu’on a tout le temps pour y trouver des solutions ?

    • Sur le principe de permettre un partage centralisé des données afin de tout à avoir à portée de clic, je suis d’accord. Reste à voir si derrière, on doit faire confiance aveuglément ou non ; la rigueur de rédaction d’une article encyclopédique exigerait plutôt le premier cas, mais à ce moment, l’intérêt de Wikidata devient un peu limité, vu que le contributeur vérifie les données, travail qu’il ferait sans Wikidata, mais ce dernier a le mérite d’indiquer les sources rapidement.

      Je ne dis pas qu’il est plus simple de modifier une entrée Wikidata que vandaliser Commons par un apport, je dis que le premier cas est beaucoup plus évident pour le vandale de base (qui a un QI -100, je le souligne) que le deuxième. Pour le vandalisme, j’exprime des inquiétudes et j’espère que la communauté de Wikidata pourra y faire face.

      Si aucun problème concret n’est encore posé, le but de ce billet (le ton peut paraître un peu pessimiste) est justement de poser les problèmes et les risques liés à ce nouveau projet, afin aussi derrière d’engager une réflexion et d’envisager des solutions selon les cas qui pourraient potentiellement se présenter. Je ne dis pas que nous devons mettre en place des solutions face à des problèmes qui n’existent pas encore, mais y réfléchir pour les mettre très rapidement en application le jour où ces problèmes apparaîtraient. Si j’affirme que Wikidata est « le pire projet jamais créé par Wikimedia », c’est parce qu’à mes yeux, il est celui qui présente dès sa création le plus de problèmes potentiels et qui ne m’a pas entièrement convaincu sur le plan utilité et simplicité.
      Ensuite, c’est un avis qui n’engage que moi, mais je tente toujours de garder une relative neutralité pour que les gens se fassent leur propre avis et je pense que notre petit débat y contribuera très certainement :). Personne n’a tort ou n’a raison, mais tout le monde a son avis.

  5. Merci pour cette excellente critique et ton style journalistique. 🙂

    Me concernant, je suis globalement d’accord avec toi même si concernant le vandalisme, je suis réservé : d’accord, un vandale vandalise 285 fois pour un seul clic, mais si le système de patrouille se met correctement en place sur WD, le patrouilleur rétablira 285 fois plus vite la version correcte que sur Wikipédia. le problème de la fragilité de Wikidata vis-à-vis du vandalisme n’est donc pas lié au fait qu’un vandale peut facilement et rapidement détériorer le wiki de manière importante, mais au fait que le corps de patrouille peut ne pas être mis en place correctement, ou assez vite. Or, est-ce le cas ?

    Amicalement, Ork98

    • Merci pour les compliments :).
      Wikidata n’est pas forcement plus fragile au niveau de la protection qui peut être apportée par rapport aux autres projets ; en revanche, il peut être plus exposé à terme aux vandalismes de masse du fait qu’un vandalisme sur Wikidata engendre un vandalisme sur les 285 versions linguistiques de Wikipédia (au moins). Bien entendu, Wikipédia occultant la plupart des autres projets de la Foundation, il est possible que le vandalisme sur Wikidata ne soit pas aussi élevé que sur Wikipédia. L’important est surtout de savoir s’il y aura une équipe et des méthodes de patrouille RC efficaces sur Wikidata pour limiter les dégâts, mais je pense que l’on peut faire confiance à la communauté de ce wiki pour s’en charger ; les solutions arriveront avec les problèmes.

  6. Bonjour,
    en biologie (mais ça concerne d’autres domaines), et « simplement » avec les interwikis, je vois déjà un problème : les taxons − l’entité de base des classifications du vivant − peuvent varier selon les classifications de référence suivies. Ainsi une même espèce aura un nom ici et un autre ailleurs. Mais, plus compliqué, deux espèces distinctes ici peuvent être considérées comme une seule ailleurs, avec tout ce que ça entraine (références qui s’appliquent à des « portions » du taxon, auteurs, synonymes différents, …).

    Les interwikis semblent être uniques (une seule cible) et refusent de pointer sur des redirects (sans que je sache ce qu’il se passe si une cible devient un redirect plus tard).

    Exemple concret : la série Avatar (le dessin animé, le dernier maître de l’air) présente pour les wikis les plus détaillés la structure suivante : article principal, article détaillé de la liste des saisons et épisodes, articles détaillés de chaque saison.
    Mais certains wikis n’ont que l’article principal, ou éventuellement la liste des saisons et épisodes.
    Sur en: on a donc l’article principal qui pointe sur l’article fr: correspondant. On a l’article sur la liste des épisodes qui pointe sur son équivalent sur fr:. Et on a les articles détaillés par saison qui pointent… sur des sections du précédent sur fr: !
    Outre le fait qu’il me semble délicat (même au sein d’un même wiki) de pointer sur une section, c’est la seule solution permettant de lier vers un article déjà référencé dans les interwikis.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s