Comment faire respecter ses droits d’auteur sous licence libre

Publier ses œuvres sous licence libre afin d’en permettre une diffusion libre et gratuite est un acte honorable, mais il ne faut pas oublier derrière que licence libre ne rime pas avec copie sauvage et que les conditions des licences libres vous protègent en tant qu’auteur. Certains copient des œuvres sans créditer les auteurs par simple ignorance du droit d’auteur, mais d’autres le font par méconnaissance du principe de la licence libre, voire par mépris. Il existe plusieurs astuces pour permettre une créditation correcte de vos œuvres par des personnes tierces.

Utilisation des métadonnées

Lorsque vous publiez un fichier, vérifiez d’abord ses métadonnées et ajoutez les paramètres qui manqueraient. Qu’indiquent les métadonnées d’un fichier ? Son auteur, sa licence, sa date de conception, sa date de mise à jour… Des informations vitales pour identifier l’auteur d’un œuvre et connaître la licence de diffusion. Si une personne reprend l’une de vos œuvres sur son site personnel, mais qu’elle a le culot de se déclarer auteur de l’œuvre, les métadonnées du fichier original sont dans l’image et permettront l’identification de l’auteur réel de l’œuvre.

Dans la prolongation de l’utilisation des métadonnées, vous pouvez aussi citer le nom de l’auteur et le type de licence directement sur l’œuvre ce qui fera que votre nom est définitivement associé à l’œuvre et toute réutilisation frauduleuse serait alors détectée par le premier lecteur venu.

Ces astuces sont bien sûr limitées. Une personne malveillante peut par exemple modifier les métadonnées d’un fichier avant de le publier sur son site ou procéder à un traitement d’image pour effacer le nom sur le fichier. Vous pouvez cependant rechercher assez facilement comment vos œuvres sont réutilisées sur le web.

Rechercher sur Google Images

Pour savoir si votre œuvre est réutilisée autre part sur le web, vous pouvez utiliser une fonctionnalité très intéressante de Google Images. Cette fonctionnalité consiste à faire une recherche d’images semblables à celle que vous avez créée ; pour l’utiliser, il faut suffit de glisser votre image dans la barre de recherche de Google Images qui l’intégrera et vous indiquera l’intégralité des sites web contenant votre image ou des images très semblables. Un outil idéal pour repérer où et comment votre œuvre est réutilisée.

Utiliser la loi

Si une personne viole votre droit d’auteur, la première chose à faire est d’abord de contacter le webmaster du site avec un message courtois (n’oubliez pas que tous ceux qui violent le droit d’auteur ne le font pas en pleine connaissance des conditions des licences) afin de lui demander de faire respecter la licence de votre œuvre sur son site. En cas de non-réponse prolongée, n’hésitez pas à envoyer des messages de rappel si rien n’a été fait. Au bout d’un délai prolongé, vous pouvez faire jouer la loi qui vous protège en tant qu’auteur contre les réutilisations sauvages, car à défaut de préjudice financier, il y a préjudice moral. Mais c’est un cas extrême où on arrive rarement, peu de personnes souhaitent avoir affaire avec la justice quand on peut régler l’affaire à l’amiable.

Licence Creative Commons
Cette œuvre de Juraastro est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas de Modification 3.0 non transposé.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s